Le 5 juillet dernier, j’avais de nouveau interpellé Monsieur le Ministre de la


⚖️ Le 5 juillet dernier, j’avais de nouveau interpellé Monsieur le Ministre de la Justice, sur la situation précaire du tribunal judiciaire de Valence et ce, dans un courrier commun avec d’autres élus de notre département.

Les conditions de travail y sont fortement dégradées. Les locaux sont dans un état déplorable, le matériel informatique est obsolète, les effectifs sont insuffisants et de nombreux postes restent vacants. Le déficit en matière de ressources humaines conduit à des retards qui s’accumulent à chaque stade de la chaîne pénale.
La justice ne peut être rendue dans des conditions satisfaisantes.

📍Le Garde des Sceaux vient de me répondre.
Je regrette qu’il n’apporte pas de réponses satisfaisantes et immédiates, ni ne réponde à notre invitation de visiter le tribunal afin de constater sur place la réalité qui y est endurée.

Sur le plan immobilier, si des études sont prévues, aucun plan de réaménagement du tribunal n’est annoncé à court terme.

Si le déménagement de services tertiaires sur un site annexe est prévu, aucune solution concrète permettant de répondre aux problématiques de sécurité n’est évoquée à ce stade.

En ce qui concerne les effectifs, si des créations de postes sont annoncées, elles ne prennent pas suffisamment en compte la charge particulière qui pèse sur la juridiction de Valence.

La réponse du Ministre n’est que l’entame d’une solution pour le tribunal de Valence.

⚠️ Je resterai particulièrement vigilante à ce que de réelles améliorations soient apportées en faveur du tribunal judiciaire de Valence.
Je n’hésiterai ainsi pas à revenir vers le Ministre à ce sujet autant de fois que cela sera nécessaire.

#tribunaljudiciairedeValencr





Source