N’oublions pas qu’1 femme meurt tous les 2,5 jours à la suite de violences conju

[ad_1]

N’oublions pas qu’1 femme meurt tous les 2,5 jours à la suite de violences conjugales !
La période de confinement que nous traversons est encore plus critique pour les femmes victimes de violences et donc pour les enfants.
C’est pourquoi le 25 novembre, à l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des Femmes, prenons quelques secondes pour rappeler les outils qui sauvent.
Comme le 3919, dont il convient de préserver l’efficacité (raison pour laquelle je m’oppose au projet du gouvernement de mise en concurrence de ce dispositif) !
À l’heure où le confinement aggrave les violences conjugales, avec comme conséquence une hausse significative des signalements, soyons toutes et tous mobilisés.
Nous ne céderons pas !
#violencesconjugales
#JournéeInternationalepourléliminationdelaviolenceàlégarddesFemmes


[ad_2]

Source