Aujourd’hui, vient de commencer en séance publique la discussion de la réforme

[ad_1]
???? Aujourd’hui, vient de commencer en séance publique la discussion de la réforme des retraites.

S’il apparaît qu’une réforme soit nécessaire, pour autant je ne peux, en l’état, soutenir cette réforme-là.

J’estime déjà que dans le contexte multi-crises que nous connaissons, le moment est mal choisi pour mener une telle réforme.

Dans ce contexte de crise énergétique et d’inflation sur les produits alimentaires, j’entends les nombreuses inquiétudes quant à l’avenir. La réponse ne peut pas être une réforme des retraites accablante sur le plan social.

Alors qu’elle prétend les combattre, cette réforme accentue les inégalités que subissent de nombreuses catégories sociales.

Ainsi les femmes devront travailler plus longtemps, comme l’a d’ailleurs reconnu le ministre des relations avec le parlement Franck RIESTER le 23 janvier dernier.
« Les trimestres par enfant ne jouant pas sur l’âge de départ, mais sur la durée de cotisation ».

Je déplore également que la prise en compte :
– des carrières longues
– et de la pénibilité au travail, présentée comme une mesure de justice par le Gouvernement, soit tout à la fois insuffisante et renvoyée à des décrets.

Aussi, le Gouvernement pourra, ultérieurement, modifier à sa guise l’ensemble des paramètres concernant les carrières longues, les départs anticipés pour cause de handicap, ainsi que des métiers relevant de la catégorie active (policiers, infirmiers, etc).

En l’absence de garanties sur les mesures assurant l’équilibre social du texte, je ne peux voter ce projet de loi.


[ad_2]

Source