Des rave-parties sont organisées régulièrement dans le Nord-Drôme au détriment d


Des rave-parties sont organisées régulièrement dans le Nord-Drôme au détriment des riverains.

Ces événements illégaux s’accompagnent effectivement de nombreuses incivilités et désagréments.

Troubles de voisinages, nuisances sonores, conduites à risque sous l’emprise de l’alcool ou de produits stupéfiants, dégradations diverses et multiples, stationnement sauvage et à risque, atteintes à l’environnement et à la tranquillité publique, c’est un véritable fléau pour notre territoire.

Face à ces pratiques, je me suis particulièrement mobilisée afin d’obtenir un renforcement des moyens permettant de lutter contre ces rassemblements illégaux.

Sur ce sujet, j’ai sollicité à plusieurs reprises les Préfets successifs de la Drôme ainsi que Monsieur le Ministre de l’Intérieur.

Dernièrement au moyen d’une question écrite au Gouvernement, j’ai notamment demandé une évolution de la législation pour que ces rave-parties ne puissent plus être organisées impunément, quel que soit leur format.

Une réunion publique a été organisée cette semaine, à Montmiral, en présence des différentes autorités concernées pour aborder ce sujet, comme j’en avais demandé l’organisation à Madame la Préfète.

? Le maintien de l’ordre public doit se renforcer, je travaille en ce sens avec les maires de notre circonscription.

?Je remercie le Le Dauphiné Libéré Drôme d’avoir informé ses lecteurs de mes interventions dans son édition de ce jour.




Source