La laïcité à l’école


🏛
J’ai ainsi pu procéder à l’audition conjointe de M. Édouard Geffray, directeur général de l’enseignement scolaire, M. Christophe Peyrel, haut fonctionnaire adjoint de défense et de sécurité du ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse, M. Alain Seksig, secrétaire général du Conseil des sages de la laïcité, et Mme Isabelle de Mecquenem, chargée de mission pour la formation et la communication auprès du Conseil.

Je suis revenue sur les atteintes à la laïcité. Les signalements d’atteinte à la laïcité dans les établissements sont en effet en augmentation.

D’avril à juin, 904 signalements ont été recensés par le Ministère de l’Education nationale, contre 636 au premier trimestre. Soit une hausse de plus de 40 % des faits.

En septembre, 54% des faits signalés concernaient le port de signes et de tenues religieuses, notamment des abayas et des qamis.

Ce phénomène s’étend puisqu’on l’observe désormais dans des communes et des établissements jusqu’ici non concernés.

Le port de signes et de tenues litigieuses a augmenté de 300 % entre les deux dernières années scolaires.

Cette évolution inquiétante des comportements est liée au développement sur les réseaux sociaux de messages poussant à enfreindre la loi de 2004.

Il est nécessaire de mieux prévenir ces comportements et de lutter plus efficacement contre les incitations qui peuvent être diffusées sur les médias sociaux.

Aussi, de tels discours doivent être combattus et leur diffusion empêchée sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs de nombreuses remises en cause par les élèves des enseignements et des valeurs de la République sont recensées.

Ces manifestations sont loin d’être anodines : contestation des sciences de la vie et de la terre, refus de participer au cours d’EPS avec la complicité de médecins, refus de participer aux cours de musique qui est un rejet clair de la culture, refus de la mixité y compris au plus jeune âge, à seulement 4 ou 5 ans !

Face à ces comportements inquiétants l’Education nationale doit apporter des réponses efficaces.




Source