Conférence de presse à l’Amicale des Arméniens de ROMANS.

[ad_1]

Aux côtés d’Elisabeth PELLET, présidente de l’Amicale des Arméniens de Romans j’ai souhaité relayer mes inquiétudes pour sensibiliser nos concitoyens sur ce qui est en train de se passer en Arménie.

L’Arménie subit une nouvelle tentative d’invasion de l’Azerbaïdjan depuis le 13 septembre dernier.

L’intégrité territoriale de la République d’Arménie, amie de la France, est bafouée par un pays dont le régime autoritaire exprime ouvertement sa haine envers le peuple arménien.

Cette guerre imposée aux Arméniens en Artsakh à l’automne 2020 a ouvert le chemin sur la région du Syunik située dans le sud de l’Arménie.

L’Arménie est à nouveau menacé d’anéantissement.

La France est solidaire des Arméniens et se doit d’intervenir, au-delà de sa décision d’envoyer une délégation en Arménie afin d’évaluer précisément sur le terrain la situation aux frontières avec l’Azerbaïdjan.

Je suis mobilisée depuis 2017 aux côtés du peuple arménien. Il est nécessaire d’obtenir le retrait des troupes azerbaïdjanaises du territoire arménien et le retour à leurs positions initiales.

Je fais partie des quelques députés qui se sont rendus en Arménie en octobre 2020 durant « la guerre des 44 jours » pour rencontrer les autorités arméniennes et celles de l’Artsakh afin de leur apporter le soutien des parlementaires français dans le conflit qui les opposait à l’Azerbaïdjan.

A mon retour d’Arménie, j’ai voté dès décembre 2020 une résolution sur la protection du peuple arménien, dont j’étais l’une des auteurs d’ailleurs.

Ce texte affirmait la nécessité urgente d’aboutir à un règlement définitif du conflit survenu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan de manière à garantir la sécurité durable des populations civiles affectées et la mise en œuvre d’un processus de paix et de reconnaissance de l’Artsakh.

Il invitait également le gouvernement à envisager avec ses partenaires européens l’acheminement rapide de l’aide humanitaire en faveur des populations victimes du conflit.

Nous devons agir pour sauver ce pays qui défend les valeurs de l’Europe aux frontières de notre continent !

Je continuerai à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour soutenir l’Arménie. Nous devons tout faire pour éviter que le peuple arménien revive l’horreur du génocide de 1915.




[ad_2]

Source