Je souhaite revenir sur la seconde délibération adoptée en fin d’examen du Proj


🏛 Je souhaite revenir sur la seconde délibération adoptée en fin d’examen du Projet de loi de finances rectificatives dans la nuit de mardi dernier dans l’hémicycle, qui concernait la revalorisation des retraites de 0,4%.

Le débat entre RN et NUPES a été édifiant.
Notre collègue Charles de Courson avait déposé un amendement pour augmenter encore les retraites de 0,4 %. Il s’agissait d’un amendement d’appel vis à vis du gouvernement. Je l’ai d’ailleurs voté.
Il ne pensait pas qu’il passerait ainsi. Cet amendement correspondait à une charge de 500 millions € pour notre budget, mais ceux-ci étaient pris sur les retraites des militaires et sur les allocations temporaires d’invalidité.
Le gouvernement a demandé une seconde délibération sur cet amendement ; sur lequel d’ailleurs son auteur est revenu.
Nous ne pouvions pas « déshabiller Pierre pour habiller Paul » !

📍Le PL de finances rectificative qui a été finalement adopté, grâce aux députés LR dont je fais partie, prévoit une revalorisation des petites retraites de 4% par anticipation, avec effet rétroactif dès le 1er juillet, étant rappelé qu’il y a eu une revalorisation de 1,1 % depuis janvier 2022.
Les pensions de retraites seront donc grâce à ce PL de finances rectificative revalorisées de 5 milliards d’euros.

📍En réalité, en votant contre ce PLFR, NUPES et RN ont ainsi voté contre les mesures de revalorisation des retraites et contre toutes les avancées sur un gain de pouvoir d’achat, dont le carburant, souhaitées par les Français.

Un député se doit d’être responsable et sérieux.

Arrêtons la démagogie et le populisme !




Source