Retrouvez l’intégralité de ma nouvelle lettre à Monsieur le Premier ministre, Je

[ad_1]

Retrouvez l’intégralité de ma nouvelle lettre à Monsieur le Premier ministre, Jean Castex, pour soutenir de plus fort l'ouverture de nos commerces de proximité.
La fermeture de ces établissements, à tort qualifiés de "non essentiels" est injustifiée et est une décision totalement incompréhensible et grave de conséquences !
Ils sont indispensables à l'attractivité de nos centres-villes. Nous devons mettre fin à cette concurrence déloyale et trouver rapidement une solution pour sauver nos cœurs de ville et sauver nos commerçants dans le respect de la loi.




[ad_2]

Source