Le travail parlementaire ne s’est jamais arrêté. Avec mes collègues de mon group

[ad_1]

Le travail parlementaire ne s’est jamais arrêté. Avec mes collègues de mon groupe nous n’avons cessé de chercher des solutions pour répondre aux attentes légitimes de nos concitoyens, notamment dans les réponses à trouver face aux risques de crise économique. C’est dans ce cadre que nous avons soumis à nos collègues parlementaires 6 propositions de loi très concrètes et immédiatement opérationnelles en vue d’accélérer la reprise et sortir le plus vite possible de la crise.
Elles sont le fruit d’un travail collectif, conduit par l’ensemble des députés LR et s’articulent autour de trois impératifs :

• sauver les entreprises les plus fragiles et préserver
l’emploi,
• relancer l’activité économique,
• éviter une crise sociale, qui succéderait à la
crise sanitaire et à la crise économique.

La relance économique n’est donc pas une option, c’est un IMPERATIF.
Alors que les premiers signaux sur l’emploi sont particulièrement alarmants, alors que des secteurs entiers sont gravement menacés, nous devons à tout prix accélérer la reprise pour éviter des faillites en cascade et le retour à un chômage de masse, qui auraient des conséquences économiques et sociales désastreuses pour la France et les Français. Nous devons donc entamer une véritable course contre la montre pour faire repartir au plus vite notre pays. Le coût de ces mesures est certes non négligeable pour les finances publiques, mais le coût d’une crise durable serait infiniment plus élevé. Le ministre des Comptes Publics, Gerald Darmanin, nous expliquait que devant l’incendie il ne fallait pas compter les litres d’eau. Nous le prenons aux mots avec nos six propositions de loi suivantes.

[fb_vid id= »photo_id »: »336446234005541″ »][fb_vid id= »336446234005541″]
[ad_2]

Source