En commission des affaires culturelles, j’ai eu l’occasion d’auditionner Dominiq

[ad_1]

En commission des affaires culturelles, j’ai eu l’occasion d’auditionner Dominique Boutonnat, Président du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) et de l’interroger à propos de la situation des salles de cinéma sur le territoire national, mais aussi dans les zones moins urbaines, et notamment sur les salles de Romans-sur-Isère et Saint-Vallier.
Dans le plan de relance et de modernisation pour le cinéma et l’audiovisuel, 34,3 millions d’euros sont mis pour assurer la viabilité des salles à court et à long terme « en allant chercher le public de demain sur tous les territoires », avec un soutien renforcé aux exploitants et un renforcement des actions de diffusion culturelle et l’éducation à l’image en coordination avec les Régions.
Mais quid en cas de résurgence de la crise épidémique ?
Aussi, ai-je voulu attirer l’attention du Président du CNC et réaffirmer que notre mobilisation est plus essentielle que jamais pour soutenir nos filières cinématographique et audiovisuelle, qui sont durement frappées par la crise. Nous devons œuvrer pour préserver un secteur économique qui crée de la richesse sur l’ensemble du territoire français, mais aussi pour conforter notre capacité à créer, diffuser et exporter des œuvres qui reflètent notre identité.

[fb_vid id= »photo_id »: »981585179022460″ »][fb_vid id= »981585179022460″]
[ad_2]

Source