Je suis membre du Groupe d’Études sur les sapeurs-pompiers volontaires à l’Assem

[ad_1]

Je suis membre du Groupe d’Études sur les sapeurs-pompiers volontaires à l’Assemblée Nationale co-présidé par le Député de Lozère, Pierre MOREL A L’HUISSIER, rapporteur pendant 10 ans du budget de la sécurité civile et rapporteur de la loi instituant le statut de sapeurs-pompiers volontaires en 2011, et le Député du Var, Fabien MATRAS, désormais rapporteur du budget pour LaREM sur la sécurité civile et auteur d’un rapport demandé par le Ministère de l’Intérieur de 42 propositions pour renforcer le volontariat en France.

Ce groupe vise à auditionner les professionnels du secteur et permettait aux Députés de tous bords, de partager collectivement les remontés que les sapeurs-pompiers leurs faisaient dans les Départements. La demande d’une nouvelle loi sur la sécurité civile résulte d’une forte demande de la profession et tous les espoirs étaient permis pour un vote avant le Congrès national en octobre 2020.

Pourtant, le 1er juillet, c’est une proposition de loi uniquement de la majorité qui est déposée, sans concertation. La plupart des Députés de l’opposition seront même informés par leurs présidents de SDIS dans les Départements, surpris que leur Député ne soit pas associé à ce travail, pensant de facto qu’ils y sont opposés.

Nous ne pouvons plus accepter de telles méthodes ! Il ne s’agit pas de vouloir que le texte porte tel ou tel nom, mais simplement respecter notre mandat et les acteurs locaux, de terrain, avec qui nous échangeons et travaillons, qui ne font pas de la politique et qui s’étonnent d’un texte ou les membres d’un même groupe d’études ne soient pas tous associés.

Voulant permettre tout de même un texte de consensus, nous avons déposé, le 7 juillet un texte que nous avons cosigné. Il est le seul texte transpartisan à ce jour, aucun autre Groupe apparait comme cosignataire de la première.

Ce texte comprend de nombreux sujets essentiels à la profession et toutes les voix devront être entendus, si la majorité ne le souhaite pas, l’opposition s’en chargera en allant jusqu’au bout avec ce texte.

A noter qu’à plusieurs reprises, il a été demandé à ce qu’un nouveau texte, identique et incluant l’ensemble des Députés de l’Assemblée Nationale puisse être déposé. Nos soldats du feu le mériteraient et ne devraient pas faire l’objet de politiques politiciennes.


[ad_2]

Source