J’étais présente ce matin à l’émouvante commémoration à Vassieux-en-Vercors, vil

[ad_1]

J’étais présente ce matin à l’émouvante commémoration à Vassieux-en-Vercors, village "Compagnon de la Libération" organisée par l’Association Nationale des Pionniers du Vercors, l’ONACVG, la Mairie de VASSIEUX-EN-VERCORS et le Ministère des Armées.

Soixante-seize années se sont écoulées depuis l’assaut de la Wehrmacht sur le maquis du Vercors ayant causé la mort de plus de 630 résistants et de 200 civils.

Remémorons-nous les écrits du Colonel Pierre Tanant, dans l'ouvriage Vercors, Haut lieu de France qui a eu cette phrase a propos de cet épisode tragique :
« Sur ce vaste plateau, des Français de toutes origines et de toutes opinions ont su se grouper et s'unir avec la seule ambition d'échapper à la servitude… »

« Tant de sang versé a fait de ces montagnes une terre sacrée, une terre qui doit être maintenant respectée comme un sanctuaire où le flambeau de notre liberté a été rallumé, comme l'un des berceaux de la Renaissance française. »

Nous sommes les dépositaires de cette Histoire, de cette tragédie que nous ne devons pas oublier. La Flamme de la résistance continue de briller pour honorer le sacrifice de ces hommes et ces femmes au nom d’une idéologie.

C’est mon devoir de parlementaire d’être présente lors de ces commémorations. Pour honorer, transmettre et ne jamais oublier.



[ad_2]

Source