Proposition de loi créant la fonction de directeur d'école

📝

La majorité En Marche a présenté dans l’hémicycle la « proposition de loi créant la fonction de directeur d'école », censée améliorer leur quotidien.

Ce texte devait permettre d'accroître les décharges d'enseignement, de revaloriser la bonification indiciaire, de créer un emploi fonctionnel de directeur d'école ou encore de mettre des aides administratives à leur disposition.

Au final, il ne prévoit rien de tout cela !

La proposition de loi a effectivement été vidée de sa substance par le Gouvernement et la majorité En Marche qui sont revenus sur chacun de ces points par voie d'amendement.

Ce texte, tant attendu, ne devrait en réalité permettre que peu de changements.

La principale évolution, bien modeste au regard des enjeux, consiste à permettre l'organisation de l'élection des représentants de parents d'élèves par voie électronique afin d’en faciliter l'organisation.

C'est le sentiment d'un immense gâchis qui m'habite aujourd'hui. Alors que le Parlement s'intéressait enfin aux directeurs d'école et aux problématiques qu'ils rencontrent, qu'un texte ambitieux devait être adopté, la majorité a choisi de passer à côté de cette occasion.

Cette proposition de loi n'est finalement qu'une vaste opération de communication de la majorité qui ne changera rien au quotidien des directeurs d'école.





Source