Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe.

Chaque année en France, ce sont près de 5.800 personnes qui donnent un organe permettant de réaliser une greffe, soit selon les études, un peu plus de 15 par jour.

En 2019, 7.901 personnes ont été greffées.

Ce lundi 22 juin, se tient la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe. A cette occasion, je souhaite rappeller l’importance de ce geste qui permet de sauver des vies.

▶️ Bon à savoir :
▪️ Le rein est l’organe le plus donné en France

▪️Si vous ne souhaitez pas donner vos organes et tissus après votre mort, le principal moyen d’exprimer votre opposition est de vous inscrire sur le registre national des refus.

▪️Aujourd’hui, le cercle des donneurs vivants d’organes s’étend aux personnes suivantes : “Le père ou la mère et, par dérogation, un fils ou une fille, un frère ou une sœur du receveur, son conjoint, ses grands-parents, oncles ou tantes, cousins germains et cousines germaines ainsi que le conjoint du père et de la mère et il y a une limite d’âge pour le don d’organe.

▪️En 2019, 2,6% des donneurs en état de mort encéphalique avaient 17 ans ou moins, 26,9% de 18 à 49 ans, 29,6% de 50 à 64 ans et 40,9% plus de 65 ans.

▪️Chaque minute compte entre le prélèvement de l'organe et sa greffe, il ne faut pas dépasser 3 à 4 heures pour un cœur, 6 h en moyenne pour un foie, 6 à 8 h pour un poumon et 24 à 36 h pour un rein.

Tous concernés !




Source