Ils sont en première ligne. Solidarité avec nos soignants !

Nous venons de vivre trois mois d’une crise sanitaire exceptionnelle, mobilisant l’ensemble de la communauté nationale au premier rang de laquelle, nos soignants, qui n’ont jamais compté leurs heures et ont fait preuve d’une mobilisation sans faille et d’une passion pour leur métier.

A l’heure du déconfinement, Emmanuelle Anthoine, je souhaite apporter son plein et entier soutien aux demandes légitimes des personnels soignants notamment ceux mobilisés hier dans les Hôpitaux de Romans et de Saint-Vallier.

Agnès Buzyn, alors ministre des Solidarités et de la Santé avait annoncé un grand plan « Investir pour l’hôpital », nouveau volet de la stratégie « Ma Santé 2022 », visant à redonner de la souplesse et des marges de manœuvre pour améliorer le quotidien des équipes hospitalières et pour mieux les accompagner dans les transformations.

Malheureusement, ce plan n’a pas apporté de réponses suffisantes aux revendications de ces personnels si essentiels au bon fonctionnement de notre système de santé.

Depuis de nombreux mois, les personnels formulent pourtant des propositions d’amélioration de leurs conditions de travail et de la qualité de la prise en charge des patients. Très engagée sur ces sujets, je réaffirme la nécessité de construire avec eux, un consensus large et plus seulement de les applaudir le soir à 20h. Il est nécessaire d’agir enfin et de mettre en œuvre des réformes à la hauteur de leurs engagements, indépendamment d’un contexte de rentabilité.




Source