Le Gouvernement souhaite organiser, si les conditions sanitaires ne se sont pas

Le Gouvernement souhaite organiser, si les conditions sanitaires ne se sont pas dégradées d’ici là, le second tour le 28 juin.

J’étais favorable à cette décision.

La vie démocratique doit continuer et permettre à près de 5.000 communes (sur plus de 36.000) d’avoir un conseil municipal et un maire, qui se mettront en ordre de marche.
La pandémie que nous vivons implique de prendre de nombreuses décisions et nos élus doivent pouvoir agir. Cette élection permettra aux élus de lancer des politiques légitimes pour préserver nos économies locales, soutenir nos entreprises et enfin tourner la page de l’édition 2020 de cette élection si particulière dans le cœur des français.




Source