3ème jour de débat : la réforme des retraites prend des airs de guerre de tranchée

3ème jour de débat : la réforme des retraites prend des airs de guerre de tranchées.

⤵️ Les débats dans l’Hemicycle prennent une mauvaise tournure. Richard Ferrand a annoncé dans la journée la suppression de nombreux amendements, sans possibilité de discussion et ce, alors même que le Conseil constitutionnel est réservé sur l’usage d’une telle mesure. Sous couvert de bonne tenue des débats, la présidence a ainsi supprimé des milliers d’amendements de l’opposition, mais surtout limité le temps de parole de défense des amendements identiques.

🏛 Or, c’est l'honneur de notre assemblée de permettre à chacun de défendre ses convictions. Même si la rédaction d’amendements identiques peut poser question sur une réelle volonté de débattre de manière constructive, nous demandons des explications sur ces mesures et demandons à la majorité et au président de l’Assemblée nationale de respecter le débat, nécessaire à l’élaboration de tout Projet de Loi.
Réformer : OUI.
Ne pas écouter les arguments des oppositions : NON.

Nous rappelons que les Députés LR ont déposé moins de 25 amendements par Député ; personne ne peut nous reprocher de jouer la carte de l’obstruction, nous souhaitons simplement un réel débat, même si cela doit prendre du temps.

Les Français attendent de leurs parlementaires ce travail, ils le réclament.






Source